Pierre seigneur de Manancourt pour Arrouaise (abbaye)

<<</>>>

NuméroF00826

Genrecharte

Date (précise)07/1276

Authenticiténon suspecté

Languefrançais

Diocèse Arras



Auteur

Pierre seigneur de Manancourt

Bénéficiaire

Arrouaise (abbaye)

Regeste

Pierre, chevalier, seigneur de Manancourt, cède une terre à Manancourt avec le cours d'eau, la basse justice et la seigneurie et il reçoit en échange des chanoines d'Arrouaise une rente sur le moulin de Manancourt ainsi que la pêche dans la rivière. Les chanoines ne pourront construire de moulin, et n'auront pas la haute justice sur le rapt, le meurtre et l'incendie.

Texte

A tous chiaus qui ches lettres verront et orront, nous Pierres chevaliers, sires de Manencourt, salus en nostre Segneur. Nous faisons savoir a tous que comme li nostre boin ami houme relegieus li . . abbés et li couvens de Saint Nicholai d'Arrouaise nous aient quitiet a tous jours de quatre muis de blé de rente perpetuel que il avoient yretaulement sur no molin de Manencourt et nous aient quitiet le peskerie que il avoient yretaulement en no vivier de Manencourt deus fois l'an, ch'est a savoir le nuit saint Nicholai en yver et le vegile saint Mahiu lequel rente et lequele peskerie il avoient longement tenus, de si lonc tans com il ne puet souvenir, de l'aumosne et du don de nos devanchiers selonc les couvenenches qui ont esté entre iaus et nous de ches choses nous leur avons fait restor que nous creons que il soit plus pourfitables a leur eglise et que nous soumes certain que il est pourfitables a nous et a nos successeurs. Ch'est a savoir que nous leur avons douné, werpi et livré frankement a tenir yretaulement a tous jours quatre journeus de nos prés de Manencourt qui sont vers Saint Martin et le cours de l'yaue tant com li quatre journel des prés devant dis durent tout ensi com les bousnes se portent pour faire leur pourfit et leurs aasemens a leur volenté sans che que il ni pevent faire molin et sans che que nous i retenons le haute justiche quant a trois choses, rat, murdre et arsin, et toute li autre justiche et segnerie est et sera frankement a tous jours as devant dis . . abbé et couvent d'Arrouaise. Et avons pourmis et pourmettons par no foi franchie pour nous et pour nos successeurs que nous les choses devant dites leur warandirons envers tous chiaus qui a droit et a loy en vauroient venir et que contre les choses devant dites ou augune d'eles nous ne venrons par nous ne par autrui, et au tenir et a emplir du tout nous obligons nous, nos hoirs et nos successeurs quel que il soient, tous no biens, nos meubles, nos cateus et nos yretages presens et avenir, et che avons nous fait par le gré et le volonté no chier seingneur frere Jehan, commandeur a che tans des maisons de le chevalerie du Temple en Vermendois, et par frere Hervil de Vileprour, commandeur des maisons de le chevalerie dou Temple en Pontiu et autres boines gens qui furent au faire et ou tiesmongnage et en seuurté de ches choses, nous Pierres chevaliers, sires de Manencourt devant dis, avons ches presentes lettres seelees de no propre seel et bailliés a . . l'abbé et au couvent devant dis. Che fu fait en l'an de grasse mil deus cens soissante seze ou mois de jule.

Bibliographie

TOCK (Benoît-Michel) et MILIS (Ludo), Monumenta Arroasiensia, Turnhout, 2000 (Corpus Christianorum, Continuatio Mediaevalis, 175), n° 379, p. 577-579

Responsable

Benoit Tock

Source de l'édition

Dainville, AD Pas-de-Calais, 23 H 40 (vidimus)

Comment citer cette notice

Acte n°201463 dans Chartae Galliae. Edition électronique: Institut de Recherche et d'Histoire des Textes, 2014. (Telma). [En ligne]http://www.cn-telma.fr/chartae-galliae/charte201463/. Date de mise à jour : 16/09/11. Première version : 10 juin 2010.