Typologie des cartulaires

Henri Stein, dans l’introduction de sa Bibliographie des cartulaires , propose une vision très extensive de la notion de cartulaire lorsqu’il indique avoir regroupé en un même ensemble « divers recueils d’actes et de documents relatifs à un même établissement, à une même institution, à une même localité, quelle qu’en soit l’origine et quelle qu’en soit la date ». Dans son ouvrage, c’est plutôt par le biais de la désignation de chaque document qu’apparaissent des distinctions « typologiques » (Cartulaire, Cartulaire-censier, Recueil de titres…), mais sans qu’on y perçoive et sans que l’auteur affiche une réelle volonté d’établir un système.

Depuis la parution du « Stein », de nombreuses études ont affiné notre connaissance des documents d’archives, de leur production, de leur conservation et de la production des érudits de l’époque moderne. Des entreprises dédiées à une meilleure compréhension des sources et de leurs apports à l’histoire ont fleuri comme en témoignent les volumes parus depuis 1972 dans la Typologie des sources du Moyen Âge occidental . De son coté, la commission internationale de diplomatique s’employait à rationaliser et normaliser l’emploi des termes de la diplomatique et a publié en 1994 un Vocabulaire international de la diplomatique . Adopter ces nouvelles définitions s’imposait et nous avons largement puisé les définitions qui suivent dans la bibliographie récente. Ce ne fut pas toujours possible : nous avons parfois dû nous résigner à conserver de manière temporaire les termes employés par Stein et, par voie de conséquence, les distinctions établies par lui. Par ailleurs, étant parfois dans l’incertitude sur le contenu des documents, nous avons choisi de les regrouper sous des termes englobants : de nombreux documents désignés dans Stein sous le nom de « registre » ont été regroupés sous celui de « recueil ». Comme l’ensemble de la base, la typologie adoptée ici est susceptible de se modifier, de s’affiner avec l’évolution de nos connaissances sur les manuscrits décrits dans ce répertoire et sur l’histoire de l’écrit de gestion. Un ouvrage de la Typologie des sources déjà citée sera d’ailleurs consacré par la section de diplomatique au genre « cartulaire ».

Bullaire

Recueil de copies de bulles pontificales (sous forme de codex médiéval ou moderne). Parfois ce sont des recueils d’originaux montés sur onglets.

Cartulaire

Recueil de copies des documents (chartes) reçus par une personne physique ou morale qui fait transcrire intégralement ou parfois en extraits des titres relatifs à ses biens et à ses droits et des documents concernant son histoire ou son administration, pour en assurer la conservation et en faciliter la consultation.

Cartulaire-bullaire

Contient copies de bulles pontificales et de documents (chartes) d’autre provenance, soit mélangées soit séparées.

Cartulaire-censier

Cartulaire hybride, dans lequel copies d’actes et données foncières sont associées, avec les fonctions d’un censier/rentier/terrier ; il peut s’agir parfois aussi d’un cartulaire associé avec un censier/rentier/terrier, séparément.

Cartulaire-chronique

Cartulaire dont l’auteur a disposé les copies dans un ordre plus ou moins chronologique, par épiscopat ou abbatiat, en reliant souvent les chapitres par des notations de caractère historique, ce qui rapproche un tel type de cartulaire du type historiographique des gesta abbatum ou gesta episcoporum.

Cartulaire-chronologie

Terme employé par Henri Stein, à préciser ultérieurement.

Cartulaire-coutumier

Cartulaire associé avec un coutumier monastique.

Cartulaire-dossier

Cartulaire composé de copies d’actes ou de documents reçus ou élaborés par une personne morale ou physique pour la conduite d’une affaire déterminée.

Cartulaire-inventaire

Recueil où copies d’actes et inventaire d’archives ou de chartes sont associés, soit séparément, soit confondus.

Cartulaire-obituaire

Cartulaire associé avec un obituaire, soit séparément, soit confondus.

Cartulaires-pancarte

Voir pancarte.

Cartulaire-pouillé

Cartulaire associé soit séparément, soit confondu avec un document foncier propre à l’Église où sont énumérés les bénéfices, les cures, patronats, décimateurs, vocables des paroisses (dit pouillé).

Cartulaire-registre

Cartulaire contenant à la fois des copies des titres reçus et des copies des titres ou chartes émis (et ainsi enregistrés ici avant leur expédition) par la personne physique ou morale qui en est le commanditaire ou l’auteur, soit mêlés, soit séparés.

Cartulaire-rouleau

Cartulaire sous forme de rouleau –parfois confondu avec la pancarte.

Cartulaire-terrier

Voir cartulaire-censier.

Inventaire analytique

Inventaire d’archives ou de chartes mis en place par la personne physique ou morale qui détient ces chartes ou ces archives, à des fins de classement et de repérage : les chartes y sont résumées ou du moins analysées avec un degré plus ou moins important de détail.

Pancarte

Documents de plus grande taille que la moyenne contenant un rassemblement d’actes ou de notices sur un même parchemin. Il recouvre des réalités diverses qu’il n’est pas toujours aisé de distinguer : notices récapitulatives de droits et de biens non authentifiées, chartes complexes regroupant plusieurs actes, actes de tradition destinées à authentifier des regroupements de courtes notices n’ayant jamais donné lieu à la rédaction d’actes complets, ou encore sortes de cartulaires-dossiers constitués pour la conduite d’une affaire déterminée (on les désigne alors sous les noms de « pancarte », « pré-cartulaire »).

Recueil d’actes et de privilèges

Recueil de copies manuscrites d’actes/chartes/titres, de privilèges entre autres, le plus souvent urbain et généralement réalisé à la période moderne. Sous cette désignation sont rassemblés les recueils désignés dans la Bibliographie de Stein sous les termes de « recueil de titres et de privilèges » ou « recueil de chartes et de privilèges ».

Recueil de privilèges

Recueil de copies ou d’analyses d’actes de privilèges émanés de l’autorité ecclésiastique ou laïque (ordres monastiques, établissements ecclésiastiques, universités, villes, confréries, seigneuries) qu’il soit établi par le bénéficiaire ou par une autre personne. Par prudence, faute de pouvoir déterminer à coup sûr quels étaient les recueils relevant d’un enregistrement, les manuscrits signalés par Stein comme « recueil de privilèges » ou comme « registre des privilèges » ont été regroupés sous cette étiquette.

Recueil des statuts

Recueil d’actes réglementaires réunis par une communauté laïque (magistrat urbain/une corporation/une confrérie) ou ecclésiastique (chapitre cathédral ou collégial)

Glossaire général

Autres références

Numéro d’identifiant dans la Bibliographie d’Henri Stein (appelé « Stein »), dans ses suppléments ou dans le RCF Sud-Est.

Collationnement

Composition du manuscrit en cahiers, etc., son montage… Les données sous ce champ sont parfois confondues avec les données du champ « foliotation ».

Contenu

Nombre d’actes copiés, dates limites de la rédaction de ces actes (en original), du plus ancien au plus récent ; commentaires divers sur le contenu du cartulaire.

Datation de l’exemplaire

Limites (« fourchette ») chronologiques permettant de dater le moment où le manuscrit a été réalisé, sous quelque forme qu’il soit : original, fragment d’original, analyse, copie, copie partielle, extrait, inventaire, table, traduction, voire simple mention.

Datation de l’unité matérielle

Limites (« fourchette ») chronologiques permettant de dater le moment où l’unité matérielle a été réalisée.

Dates de l’entité

Limites (« fourchette ») chronologiques permettant de dater le moment où le cartulaire original a été réalisé.

Dimensions

Dimensions de l’exemplaire, hauteur X largeur, exprimées en mm.

Eléments prosopographiques

Personnages identifiés, liés à la conception/commande/copie/possession du manuscrit, sous quelque forme qu’il soit : original, fragment d’original, analyse, copie, copie partielle, extrait, inventaire, table, traduction, voire simple mention.

Exemplaire

Exemplaire manuscrit du cartulaire, sous quelque forme qu’il soit : original, fragment d’original, analyse, copie, copie partielle, extrait, inventaire, table, traduction, voire simple mention.

Foliotation

Manière(s) dont l’exemplaire a été folioté.

Format

Codex, rouleau…

Histoire du manuscrit

Eléments permettant de faire l’histoire du manuscrit (sous quelque forme qu’il soit : original, fragment d’original, analyse, copie, copie partielle, extrait, inventaire, table, traduction, voire simple mention) depuis sa rédaction jusqu’à son arrivée dans un dépôt d’archives et son sort alors ; éventuellement jusqu’à sa destruction.

Mise en page

Mise en page et mise en forme du manuscrit, sous quelque forme qu’il soit : original, fragment d’original, analyse, copie, copie partielle, extrait, inventaire, table, traduction, voire simple mention.

Nombre total d'actes

Nombre d'actes contenus dans l'exemplaire décrit. Ne comprend qu'un chiffre. Les datations de ces actes seront reportées dans le champ « remarques sur le contenu ».

Nombre total de folios

Nombre total de folios ou de pages que compte l’exemplaire décrit. Ce champ permet notamment d’apprécier l’importance matérielle du document décrit, notamment lorsque l’on parle d’extraits ou de fragments.

Nombre total de volumes/tomes

Nombre d’unités matérielles conservées ou non.

Producteur

Personne physique ou morale ayant commandité ou réalisé le cartulaire (entité).

Remarques sur l'état de conservation

Remarques concernant l'état de conservation général du document. On peut préciser dans ce champ si le document est perdu, par exemple

Remarques sur le contenu

Remarques concernant le contenu de l'exemplaire décrit. Il comprend par exemple un certain nombre de précisions sur les actes contenus dans le cartulaire (datations…).

Remarques sur les écritures

Permet d’apporter des précisions quant aux écritures identifiées dans le manuscrit.

Remarques sur les additions

Précisions sur les différentes annotations que l’on trouve dans le manuscrit décrit, les marginalia, les annotations ultérieures à l’élaboration du manuscrit. Voir aussi le champ « contenu ».

Remarques sur la mise en page

Permet d’apporter une précision sur la mise en page de l’exemplaire décrit.

Remarques sur la présence d'autres documents

Remarques concernant la présence d’autres documents dans le manuscrit contenant le cartulaire (ex. : obituaire…).

Remarques sur la reliure

Permet d’apporter des précisions sur la reliure de l’exemplaire décrit.

Remarques sur les éléments de validation

Remarques sur la présence d’éléments de validation de l’exemplaire décrit.

Reproductions

Numéro de référence dans Medium, la base de données des microfilms de l’IRHT, permettant de retrouver le microfilm correspondant.

Support

Support physique de l’exemplaire décrit : parchemin, papier, papyrus, mixte parchemin-papier.

Typologie de l’entité

Type du cartulaire

Unité matérielle

Un exemplaire peut être composé de plusieurs unités matérielles, plusieurs volumes qui chacun peuvent avoir une cote distincte. Ces unités matérielles sont clairement distinguées dans la tradition.

Liste de sigles permettant d’identifier des collaborateurs au Répertoire

AML

Anne-Marie Legras

CB

Caroline Bourlet

CD

Colette Dufossé

CJ

Christophe Jacobs

IV

Isabelle Vérité

LB

Jacqueline Le Braz

LC

Louise Corvasier

LF

Lucie Fossier

MV

Maylis de Valence

OG

Odile Grandmottet

OGJ

Olivier Guyotjeannin

PB

Paul Bertrand

Stein

Henri Stein

XH

Xavier Hélary